Des bonnes crêpes paléo !

Vous aimez les crêpes ? Vous ne serez pas déçue avec cette recette simple, rapide et facile ! Comme vous, j’aime ce qui n’est pas compliqué à faire, mais qui a bon goût!

De plus, je trouve que cette recette peut être très polyvalente. Vous pouvez faire des crêpes fourrées aux légumes et au fromage de chèvre, ou tartinées avec un beurre d’amande, et y ajouter une mousse de noix de coco. Les idées sont à l’infinie…

Cependant, si vous prévoyez ajouter de la viande ou des légumes ou encore en faire un repas plus salé, assurez-vous de ne pas mettre de vanille.

Bonne cuisine !

 

Si vous faites la recette, tagguez-moi sur Facebook ou Instagram avec le hashtag #recettedeanne. J’aime voir vos plats, ça me fait vraiment plaisir !

Crêpes à la farine de noix de coco

Préparation : 30 minutes             

Portion : 4 personnes

Ingrédients :

4 cuillérées à thé d’huile de coco biologique fondue

8 œufs

4 cuillérées à table d’eau de source

1 tasse de fécule de maranthe

4 cuillérées à thé de farine de noix de coco biologique*

4 pincées de sel de mer rose ou gris

1 cuillérée à thé de vanille (optionnelle)

Instructions :

1— Si votre huile de coco est solide veuillez la faire fondre en premier et mettez-là de côté, dans un bol, pour la laisser refroidir un peu.

2— Dans un bol de grosseur moyenne, cassez vos œufs et mélanges-les bien à l’aide d’un fouet, en ajoutant l’huile de coco refroidie.

3— Ajouter les aliments secs et bien brasser le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène et bien mêlé.

4— Dans un poêlon de grosseur moyenne (la grosseur de votre poêlon déterminera la grosseur de vos crêpes), sur un feu moyen, ajouter une portion de votre préparation à crêpes. Notez que vos crêpes doivent être faites très minces. Aussitôt le mélange versé, faite tourner le mélange, en rond, dans votre poêlon (en tenant le poêlon par sa poignée, vous faites circuler votre mélange afin de bien couvrir le fond du poêlon). Lorsque vous verrez votre crêpe décoller des bords de votre poêlon, cela voudra dire qu’elle est cuite ! 

5— Faire cuire environ 1 à 2 minutes de chaque côté. Lorsque votre crêpe est cuite des 2 côtés, retirez-là du poêlon, mettez-la de côté (vous pouvez la garder au chaud, au four à basse température) et recommencer une autre crêpe jusqu’à ce que vous n’ayez plus de préparation à crêpes.

*Bien prendre note qu’il n’est pas facile de cuisiner avec de la farine de coco, car elle absorbe beaucoup de liquide. Après avoir expérimenté plusieurs variétés, j’en ai finalement trouvé une marque qui se cuisine bien. Je vous suggère fortement celle-ci.

Crêpes à la farine de noix de coco
Imprimer la recette
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Crêpes à la farine de noix de coco
Imprimer la recette
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Ingrédients
Portions: personnes
Instructions
  1. Si votre huile de coco est solide veuillez la faire fondre en premier et mettez-là de côté, dans un bol, pour la laisser refroidir un peu.
  2. Dans un bol de grosseur moyenne, cassez vos œufs et mélanges-les bien à l’aide d’un fouet, en ajoutant l’huile de coco refroidie.
  3. Ajouter les aliments secs et bien brasser le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène et bien mêlé.
  4. Dans un poêlon de grosseur moyenne (la grosseur de votre poêlon déterminera la grosseur de vos crêpes), sur un feu moyen, ajouter une portion de votre préparation à crêpes. Notez que vos crêpes doivent être faites très minces. Aussitôt le mélange versé, faite tourner le mélange, en rond, dans votre poêlon (en tenant le poêlon par sa poignée, vous faites circuler votre mélange afin de bien couvrir le fond du poêlon). Lorsque vous verrez votre crêpe décoller des bords de votre poêlon, cela voudra dire qu’elle est cuite !
  5. Faire cuire environ 1 à 2 minutes de chaque côté. Lorsque votre crêpe est cuite des 2 côtés, retirez-là du poêlon, mettez-la de côté (vous pouvez la garder au chaud, au four à basse température) et recommencer une autre crêpe jusqu’à ce que vous n’ayez plus de préparation à crêpes.
Notes

Si vous voulez garder vos crêpes cuites pour plus tard, laissez-les reposer et refroidir complètement. Mettez-le ensuite dans un contenant hermétique et bien scellé. Vous pourrez ainsi les garder quelques jours. Elles sont tellement délicieuses !

Tous les écrits, les photos, les histoires et les recettes, sur ce site web, sont des créations originales. Ils demeurent la propriété d’Anne Leblanc Bien-être intégral. Si vous copiez la recette dans son intégralité ou en partie vous devez faire suivre le lien original de la recette. Merci de respecter les droits d’auteur. Anne 😉

EP01: À qui s’adressent mes podcasts et qui suis-je ?

Dans ce premier épisode, j’explique à qui s’adressent mes podcasts en général, et je vous donne quelques détails sur moi.

Pour qui est mon podcast?

Il est destiné aux gens qui souffrent de douleurs chroniques, qui sont atteints de maladies auto-immunes, ou pour toutes ces personnes qui veulent apprendre à mieux manger afin d’en arriver à diminuer l’inflammation interne.

Voici quelques exemples de douleurs chroniques : migraine, fibromyalgie, syndrome du côlon irritable, entre autres.

Exemple de maladies auto-immunes : l’endométriose, la maladie cœliaque, la maladie de Crohn, le diabète du type 1, la maladie de Lyme, le lupus, le psoriasis, l’arthrite rhumatoïde, la maladie de Ménière et beaucoup d’autres.

Qui suis-je?

J’ai eu mon premier diagnostic d’une maladie auto-immunitaire en 1982. En 2001, j’ai été diagnostiquée avec la fibromyalgie par un rhumatologue, et ce, après plusieurs années de grandes souffrances !

En 2016, lorsque j’ai atteint le plus creux de ma santé physique, émotionnelle et physiologique, j’ai dû faire des choix alimentaires très catégoriques.

La raison première de cette décision faisait suite à un nouveau diagnostic, émis par un spécialiste, qui menaçait cette fois de me conduire tout droit dans un fauteuil roulant !

Mes certifications en tant que coach :

Je suis coach certifiée paléo AIP et coach certifiée IIN (Institute for Integrative Nutrition)

Je vous invite à vous abonner à mon podcast et à le partager à vos amies qui pourraient en bénéficier. Si vous êtes abonnée sur iTunes, laissez-moi votre avis, je vous en serais vraiment reconnaissante. Et, merci !

 

 

 

Le veux-tu mon corps ? Je te le donne.

 

Mon corps cette semaine, honnêtement, je l’aurais donné. Je pense pas que j’ai déjà eu aussi mal de ma vie. Je suis la chanceuse qui a eu une crise du côlon irritable + une gastro. L’enfer c’était chez nous.

Ce qui a fait mal à mon corps

Je suis allée la semaine passée dans un congrès. J’avais franchement hâte de sortir de ma routine. Mais j’avais tout de même peur. Deux jours sans pouvoir manger MA nourriture. Je ne voulais pas tout défaire ce que j’ai acquis depuis juillet ! Tu vois l’anxiété s’est mise à s’enclencher. Je me suis assurée de mettre des noix et de la crème d’amande pour mon café, Sté l’essentiel…

tchin-tchin

J’ai eu du fun, mais tellement de fun ! Pis j’ai bu, mon Dieu que j’ai bu, comme s’il y n’avait pas de lendemain. Ben, crois-moi, y’en a eu un. Pis il m’a rentré dedans comme un 10 roues. Je commençais à regretter. Comme une adolescente qui s’est fait prendre par ses parents, mais moi c’est par mon estomac et mes intestins. J’ai commencé tranquillement à gonfler. À me sentir mal. Plus je « feelais » pas, plus j’angoissais. Ah le maudit stress !

Je me rendais compte que ma gorge était en feu (j’aurais pu en cracher facilement), que mes articulations recommençaient à me torturer et un solide mal de cœur était de la partie. Je ne me contrôlais plus du tout. J’étais bête, fatiguée et j’avançais à rien. Une loque humaine. J’ai pris du retard dans beaucoup de trucs et je me sentais coupable. Tout pour m’aider à aller mieux.

Un appel qui a sauvé mon corps

Un matin, j’appelle Anne en pleurs. J’en peux juste plus. Je me sens lasse de tout ce processus. Je ne comprends vraiment pas où ça s’en va. Je suis pas censé aller mieux un moment donné ? Des efforts, j’en fais. De la bouffe que j’adore comme des lasagnes, j’ai fait une croix dessus pour ma santé, mais là, si je suis pour rusher comme ça, j’ai ben le goût de lâcher ça !

Ben non, j’ai eu seulement que quelques heures de découragement, car Anne m’a ramené à la réalité ! Elle m’a suggéré certaines choses et me rassure que ça finirait par mieux aller.

Juste ça ? Je suis sceptique, mais je vais tester…

3-4 jours plus tard, bien je sens déjà les bienfaits. Ce n’est pas parfait, certes, mais c’est doublement mieux. Ses conseils et son écoute m’ont été d’un grand réconfort. Ce processus, je le poursuis grâce à elle. Finalement, mon corps je vais le garder !

Alexandra 

Miam… Truffe de Chocolat  cru !

Miam… Chocolat !

Joyeux Noël !

Truffe de chocolat cru. Noix de cajou, sirop d'érable et cacao cru en poudre.

Le chocolat est le seul ingrédient qui figure dans son propre groupe d’aliments.

Bah, pas vraiment, mais il me semble que ça devrait être ainsi. Puissant, réconfortant, crémeux, délicieux ; beaucoup de gens en mangent plusieurs fois par semaine.

Est-ce que le chocolat est bon pour toi ?

La réponse est oui et non.

Le chocolat a été utilisé depuis des centaines d’années pour traiter les bronchites, l’épuisement, la gueule de bois, la dépression, l’anémie, la perte de mémoire, la haute pression, la mauvaise vision, et plus encore ! Et il aide aussi à relâcher le neurotransmetteur « Feel-good », la sérotonine, dans notre cerveau.

MAIS, mange du chocolat de mauvaise qualité, et tu te retrouveras avec une quantité abondante de sucre, de calories et d’ingrédients nocifs.

Comment en manger de façon responsable ?

Le chocolat commence sa vie entant que cacao brut, comme fève de cacao (prononce kah-kow). Ces fèves sont remplies d’antioxydants, de minéraux, de vitamines et de phénol provenant du plant. Le cacao est donc un « superaliment ».  

Par contre, plus le chocolat subit de processus de transformation — pensez aux barres commercialisées — moins il lui reste de valeur nutritive. 

Donc, comment profiter au max de ton désir de chocolat ?

  • N’aie pas peur du chocolat noir. Plus il est foncé, plus le cacao contient de bénéfices.
  • Vérifie le pourcentage de chocolat pur : le chiffre indiqué sur la tablette de chocolat représente le pourcentage de fèves de cacao dans celui-ci.Pour un maximum de bénéfices, recherche donc du chocolat avec un pourcentage de cacao entre 75 % et 85 %.
  • Opte pour du cacao brut (cru) ou non traité le plus souvent possible.

Voici une recette simple et saine que tu vas aimer !

La Truffe de chocolat cru de la Chef Karolina

Préparation : 20 minutes

Portion : 30 truffes

Ingrédients :

1 tasse de cacao cru en poudre

1 tasse de noix de cajou ou noix de macadamia

½ tasse de sirop d’érable

3 c. à tableEau pour mélanger

  • Mettre les noix dans le malaxeur jusqu’à l’obtention d’une poudre, ajouter un peu d’eau pour avoir la texture d’une pâte épaisse.
  • Ajouter le sirop d’érable aux noix et pulvériser au malaxeur.
  • Ajouter la poudre de cacao. Pulvériser à nouveau.
  • Mettre au réfrigérateur pendant quatre (4) heures ou toute la nuit pour un meilleur résultat.
  • Avec une cuillère à thé, former des boules. Couvrir les boules avec les ingrédients de votre choix.   
  • Ingrédients suggérés pour rouler les boules : noix de coco râpée, noix en poudre, sucre brut ou non raffiné, ou autre.

Tu désires être encore plus en santé ?

J’ai un nouveau coaching de groupe qui débute en janvier. Les détails sont ici. Inscris-toi aujourd’hui pour réserver ta place, car elles sont limitées.

Je te souhaite de Joyeuses Fêtes avec les gens qui te sont précieux et une Bonne Année 2019 remplie de santé et de vitalité !

Anne xo

 

Miam… Truffe de Chocolat  cru !
Imprimer la recette
Une recette simple et saine que tu vas aimer!
Portions Temps de Préparation
30 truffes 20 minutes
Temps d'Attente
4 heures
Portions Temps de Préparation
30 truffes 20 minutes
Temps d'Attente
4 heures
Miam… Truffe de Chocolat  cru !
Imprimer la recette
Une recette simple et saine que tu vas aimer!
Portions Temps de Préparation
30 truffes 20 minutes
Temps d'Attente
4 heures
Portions Temps de Préparation
30 truffes 20 minutes
Temps d'Attente
4 heures
Ingrédients
Portions: truffes
Instructions
  1. • Mettre les noix dans le malaxeur jusqu’à l’obtention d’une poudre, ajouter un peu d’eau pour avoir la texture d’une pâte épaisse.
  2. • Ajouter le sirop d’érable aux noix et pulvériser au malaxeur.
  3. • Ajouter la poudre de cacao. Pulvériser à nouveau.
  4. • Mettre au réfrigérateur pendant quatre (4) heures ou toute la nuit pour un meilleur résultat.
  5. • Avec une cuillère à thé, former des boules. Couvrir les boules avec les ingrédients de votre choix.
  6. • Ingrédients suggérés pour rouler les boules : noix de coco râpée, noix en poudre, sucre brut ou non raffiné, ou autre.
  7. Tous les écrits, les photos, les histoires et les recettes, sur ce site web, sont des créations originales. Ils demeurent la propriété d’Anne Leblanc Bien-être intégral. Si vous copiez la recette dans son intégralité ou en partie vous devez faire suivre le lien original de la recette. Merci de respecter les droits d’auteur. Anne 😉

Croustilles de Kale spéciales

La voici enfin ma recette de croustilles de chips Kale. Miam miam!!!

Croustilles de Kale spéciales

Ingrédients :
1 botte de chou kale biologique
½ tasse de noix de cajou crues
½ c. à thé de sel de mer aux herbes Herbamare
1/16 à 1/8 c. à thé de poivre de Cayenne biologique
1 c. à table de levure Engevita sans OGM Yellow superfood
Huile d’olive première pression à froid biologique

Kale_4

Préparation :

1- Bien s’assurer que nos feuilles de choux kale n’ont pas de petits insectes sur les feuilles.

2- Les déchirer en morceau, selon votre goût, et les mettre de côté dans un bol.

3- Dans un moulin à café, mettre les noix de cajou crues, le sel de mer aux herbes, le poivre de Cayenne et la levure. Moudre jusqu’à l’obtention d’une fine poudre. Verser le mélange dans un bol et réservez-le.

4- Prendre un bol en acier inoxydable et ajouter une poignée de vos feuilles kale déchiquetées. Verser doucement de l’huile d’olive par petite portion. Masser les feuilles avec vos mains pour s’assurer qu’elles soient bien enrobées d’huile.

Kale_1.png

5- Ensuite, prendre une feuille à la fois pour l’enrouler dans le mélange que vous avez moulu.

Kale_2

6- Si vous désirez que ça goûte beaucoup enrouler chaque côté généreusement. Sinon, vous pouvez simplement les saupoudrer lorsque vous les avez rangées dans le plateau pour les faire déshydrater ou sur une plaque à biscuits recouverte d’une feuille de papier parchemin. Si vous choisissez la deuxième option, vos croustilles vont goûter plus fortement le kale. Mais les deux méthodes seront délicieuses!

Kale_3

7- Répéter jusqu’à ce que vous n’ayez plus de kale.

8- Prendre note que si vous avez opté pour l’option bien enrober vous aller devoir refaire d’autres mélanges de poudre pour enrober votre kale.

La cuisson :

Pour le déshydrateur :
Ma préférence est la déshydratation, car la cuisson est beaucoup plus uniforme et nos croustilles ne brûlent jamais ! De plus, je trouve qu’elles conservent plus longtemps leur croustillant que lorsqu’elles sont cuites au four.
Je mets mon déshydrateur à 105°F et je les laisse cuire pendant un bon 8 à 10 heures. Elles sont prêtes avant, mais j’aime qu’elles soient bien croustillantes.

Pour le four :
Préchauffer votre four au plus bas.
Sur une plaque à biscuits mettre du papier parchemin. Ensuite, étaler délicatement vos morceaux de feuilles de kale déjà saupoudrées sur la plaque à biscuits.
Surveiller de très près votre kale, sinon il pourrait brûler. Le kale ne semble pas cuire, puis tout à coup, on s’aperçoit qu’il est trop cuit!

Conservation :
Bien ranger dans des bocaux Mason (en verre) avec un couvercle hermétique. Si vos bocaux sont bien fermés, vous pourrez les conserver plus de 3 à 4 semaines sans que les feuilles ne ramollissent. Sachez que vous ne les garderez pas aussi longtemps, car c’est trop délicieux !!!

Il est très important de les conserver dans des contenants de verre pour qu’ils restent secs. Les contenants de plastique ne fonctionnent pas.
Lorsque vous vous en servez, prenez votre portion et refermez le contenant le plus rapidement possible. Ne laissez pas le bocal ouvert à l’air libre car cela ramollira les feuilles.

Kale_Chips_BEI

Bon appétit!
Anne Leblanc

Mes Croustilles de Kale spéciales

Imprimer la recette

Auteure Anne Leblanc Bien-être intégral
Portions Temps de Préparation
4 personnes 1 heure et plus
Temps de Cuisson
10 heures

Portions Temps de Préparation
4 personnes 1 heure et plus
Temps de Cuisson
10 heures

Mes Croustilles de Kale spéciales

Imprimer la recette

Auteure Anne Leblanc Bien-être intégral
Portions Temps de Préparation
4 personnes 1 heure et plus
Temps de Cuisson
10 heures

Portions Temps de Préparation
4 personnes 1 heure et plus
Temps de Cuisson
10 heures

Ingrédients


Portions: personnes

Instructions
  1. Bien s’assurer que nos feuilles de choux kale n’ont pas de petits insectes sur les feuilles.

  2. Les déchirer en morceau, selon votre goût, et les mettre de côté dans un bol.

  3. Dans un moulin à café, mettre les noix de cajou crues, le sel de mer aux herbes, le poivre de Cayenne et la levure. Moudre jusqu'à l’obtention d’une fine poudre. Verser le mélange dans un bol et réservez-le.

  4. Prendre un bol en acier inoxydable et ajouter une poignée de vos feuilles kale déchiquetées. Verser doucement de l’huile d’olive par petite portion. Masser les feuilles avec vos mains pour s’assurer qu’elles soient bien enrobées d’huile.

  5. Ensuite, prendre une feuille à la fois pour l’enrouler dans le mélange que vous avez moulu.

  6. Si vous désirez que ça goûte beaucoup enrouler chaque côté généreusement. Sinon, vous pouvez simplement les saupoudrer lorsque vous les avez rangées dans le plateau pour les faire déshydrater ou sur une plaque à biscuits recouverte d’une feuille de papier parchemin. Si vous choisissez la deuxième option, vos croustilles vont goûter plus fortement le kale. Mais les deux méthodes seront délicieuses!

  7. Répéter jusqu'à ce que vous n’ayez plus de kale.

  8. Je mets mon déshydrateur à 105°F et je les laisse cuire pendant un bon 8 à 10 heures. Elles sont prêtes avant, mais j’aime qu’elles soient bien croustillantes.

  9. Bien ranger dans des bocaux Mason (en verre) avec un couvercle hermétique. Si vos bocaux sont bien fermés, vous pourrez les conserver plus de 3 à 4 semaines sans que les feuilles ne ramollissent.

Notes

Tous les écrits, les photos, les histoires et les recettes, sur ce site web, sont des créations originales. Ils demeurent la propriété d’Anne Leblanc Bien-être intégral. Si vous copiez la recette dans son intégralité ou en partie vous devez faire suivre le lien original de la recette. Merci de respecter les droits d’auteur. Anne 😉

Les chips m’ont littéralement sauté dans la bouche

J’aime les pique-niques, tu ne sais pas du tout à quel point. Les chips, les sandwichs, les salades de pâtes… Le bonheur. Qu’est-ce que je peux manger dans cette énumération ? Rien. Rien pantoute. C’est par choix, je sais. C’est surtout parce que je ne tolère plus d’être malade. Mais ça ne m’empêche pas de manger mes bas en voyant ce festin.

Je suis à cet événement familial et j’ai du fun. Je jase, je revois des gens que je n’ai pas vus depuis longtemps, il fait soleil… Le bonheur est dans la cabane. Les chips de maïs à la lime sont sorties sur la table. Je sens leurs odeurs m’appeler… Je vis une dualité. J’ai peur de les manger, car je sais que je ne pourrais plus m’en passer. Mais en même temps, quelques-unes… Juste quelques-unes…

Les chips ont gagné. J’en ai mangé, beaucoup. Je ne pouvais pu m’arrêter. Une vraie folle. Je n’ai par contre senti aucune once de culpabilité. J’étais contente, ça fitait avec mon feeling général. J’ai même rajouté un petit verre de rouge, tant qu’à être dans la joie.
En après-midi, j’ai commencé à gonfler. Solidement gonflé. J’étais enceinte de quoi, 4 – 5 mois, genre ? Là, je commençais à regretter. Bon, tu me diras :

Alex ! Ça sert à rien de regretter, faut vivre ! Tu l’as fait pis tu passes à autre chose.

En théorie, tu as parfaitement raison. En pratique, ben, c’est pas d’même que ça marche pantoute. Une bonne chance que j’étais en robe, crois-moi,  car j’aurais crevé un œil à quelqu’un à la force que mon bouton de pantalon aurait lâchée. Oui, je me sentais coupable.
Le soir, j’ai un souper d’amis. Dans mon cas, ce n’est jamais super de manger tard. L’acidité se forme dans mon estomac et je me sens mal. Je vois une belle salsa faite maison accompagnée de CHIPS DE MAÏS ! Noooooon !!! Elles me poursuivent ! Bon, j’ai tellement faim, je mange, sinon je serai pas d’humeur. La salsa est bonne ! Mais elle a plein de sucre. Pas grave, elle me saute dans la bouche toute seule.

Les_chips

J’ai déjà mal au ventre et j’en rajoute. C’est pas intelligent, je sais. Mais honnêtement, sur le moment, je m’en fous. Je passe une belle soirée, c’est ce qui compte.
Je ne dors pas de la nuit. Le lendemain, je mets des leggings, car mon ventre va exploser. Est-ce que je veux vivre comme ça ? Je suis si fière des progrès que j’ai ! J’ai 11 livres de perdues, des ongles 100X plus forts, ma peau est moins sèche et je dors mieux. Pourquoi Diable, je me laisserais guider par de la nourriture qui me fait mal ? Le plaisir pour moi est maintenant différent. Mon intuition guide mes choix en fonction de ma santé. Et le vrai bonheur, c’est exactement ça.

Maux_ventre